Aujourd’hui, nous constatons que les salons et les foires en France sont un puissant outil de développement pour les entreprises. Vous trouverez dans cet article quelques chiffres clés qui le démontrent.

 

1- Une vue d’ensemble sur les salons et foires professionnels en France

 

 

2- Des chiffres qui montrent clairement que les salons et foires sont générateurs de Chiffre d’Affaires pour les entreprises qui y exposent :

  • 17,7 millions de contrats signés par an en France > 16,3 millions pour les salons grand public et 1,4 millions pour les salons professionnels
  • 30,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires dont 68% de ce chiffre d’affaires au bénéfice d’entreprises françaises, ce qui est plutôt positif !

A savoir que ¼ du chiffre d’affaires est réalisé pendant la manifestation et les ¾ sont réalisés dans les mois qui suivent l’événement.

On constate que pour les salons professionnels, 81% du Chiffre d’Affaires est fait après l’événement – La manifestation sert plutôt à générer des contacts avec les prospects et à établir des devis, il faut donc prévoir ensuite des relances avant de pouvoir réellement signer les contrats. C’est un travail sur la durée ! Pour les salons grand public, c’est différent puisque 42% du Chiffre d’Affaires est réalisé pendant l’événement ; En effet, il est plus facile lors de ces salons de vendre en direct.

  • En général sur un salon, 84% des exposants réalisent du Chiffre d’Affaires grâce à la manifestation et 16% n’en réalisent pas. Ces 16% concernent entre autres les exposants qui ont des objectifs d’image plus élevés que la moyenne et des objectifs commerciaux moins élevés que la moyenne.
  • Un retour sur investissement de 8 –

À RETENIR ! Pour 1 euro investi par une entreprise, la participation à un salon ou une foire lui rapporte 8 euros de chiffre d’affaires.

 

On constate donc que les salons et les foires sont propices à la signature de contrats pour les entreprises. C’est un vrai lieu de business, générateur de chiffre d’Affaires ! Ces entreprises viennent exposer sur les salons et les foires avant tout pour atteindre un objectif commercial : prospecter et trouver de nouveaux clients. Elles viennent aussi pour entretenir la relation commerciale avec les clients existants et à un degré moindre, pour  vendre et prendre des commandes pendant l’événement (même si cela concerne davantage les salons grand public). Enfin, pour certaines, le but de la participation est d’atteindre des objectifs d’image (même si cela concerne un faible pourcentage) : développer son image auprès des journalistes et des concurrents, observer et analyser la concurrence, développer ou nouer des partenariats …

 

3- Des chiffres qui indiquent que les salons et les foires sont de véritables plateformes de commerce à l’international :

  • 32% du chiffre d’affaires est réalisé par des exposants étrangers (*) soit 9,7 milliards d’euros, alors qu’ils ne représentent au total que 20% des exposants.

(*) les cinq premiers exposants étrangers sont (par ordre croissant) : l’Italie, le Royaume-Uni, la Chine, l’Allemagne et l’Espagne

  • Les exposants étrangers réalisent 7,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires avec des clients étrangers
  • La balance commerciale est positive puisque les exposants français génèrent 2,6 milliards d’euros de transactions avec des clients étrangers et les exposants étrangers génèrent 2,3 milliards d’euros de transactions avec les clients français.

Nous constatons donc que les salons et foires en France représentent une véritable plateforme de commerce et d’affaires essentielle pour les exposants étrangers !

Aussi …

  • 1 stand sur 2 (51%) tenus par des exposants français permet de réaliser au minimun une affaire avec un client étranger ; ce taux monte à 69% pour les salons professionnels
  • Sur 120 000 entreprises françaises exportatrices, 1 sur 6, soit 18 500 entreprises, réalisent du chiffre d’affaires à l’export grâce aux Salons et Foires

On constate ainsi que la participation à une manifestation française (salons/foires) constitue donc un premier pas à l’export pour les TPE et PME françaises.

 

4- Qui sont ces entreprises ?

Ce sont principalement les TPE et PME qui utilisent l’outil « Foires et salons professionnels ».

Elles font confiance à ce média pour générer du chiffre d’affaires, prospecter et se développer davantage. Elles sont aussi conscientes qu’il ne suffit pas d’être présentes à ces salons et foires pour générer du chiffre d’Affaires et ont à l’esprit l’importance du travail post manifestation.

  • 86% des stands sont tenus par des entre­prises de moins de 50 salariés
  • 60% par des entreprises de moins de 10 salariés
  • 42 000 entreprises participent à au moins un salon ou une foire en France par an

À RETENIR ! Les 42 000 entreprises qui exposent à des Salons et Foires en France participent en moyenne à 5 manifestations par an

  • 24% d’entreprises exposent pour la première fois
  • 76% d’entreprises ont une participation régulière

Nous  observons que ce sont des entreprises fidèles, qui renouvellent régulièrement leurs participations. Ces sociétés pensent que leurs participations à ce genre de manifestations sont efficaces et citent d’ailleurs les Salons et Foires à la première position des outils de promotion en termes de coût-efficacité, devant Internet et les visites de commerciaux.

Pour de nombreux exposants, les Salons et Foires jouent un rôle central dans leur stratégie de développement !

  • 60% d’entre eux consacrent plus de 15% de leur budget marketing-promotion à la participation aux Salons et Foires
  • Et pour 13% des exposants, plus de 75% de ce budget est consacré à ces événements
  • L’investissement financier de la part des entreprises françaises pour les foires et salons est de plus en plus important contrairement aux autres médias (presse, TV, affichage, marketing direct …) et hors internet

A noter aussi qu’il existe une forte corrélation entre la part du budget marketing consacrée aux Salons et Foires et la part du Chiffre d’Affaires que représentent ces événements pour les entreprises.
Un budget alloué important permet de contribuer au développement du chiffre d’affaires sur les foires et salons et à la rencontre de nouveaux clients.

Sources : UNIMEV, DGE, Médiamétrie